Défis d’avenir – citation de France Turgeon

« Les principaux défis d’avenir en prévention du suicide chez les jeunes de 17 à 23 ans touchent à la fois les jeunes qui sont en détresse et les personnes qui les entourent, la collectivité. D’abord, et en harmonie avec le message de l’Association québécoise de prévention du suicide, il est impératif de changer les mentalités pour amener les jeunes à ne pas considérer le suicide comme une option. Ensuite, nous devons les convaincre de briser le silence, d’exprimer leur désespoir et de communiquer leur détresse. D’un point de vue collectif, le principal enjeu consiste à développer la sensibilité et la solidarité des personnes en les amenant à démystifier le suicide et à tendre la main à ceux et celles qui en ont besoin, à voir que, sous des comportements que l’on juge très durement comme la toxicomanie, le décrochage scolaire ou l’impulsivité se cache souvent une pulsion suicidaire qu’il faut reconnaître. »

France Turgeon, directrice des services aux étudiants au Cégep de Sherbrooke et présidente du Réseau intercollégial des intervenants psychosociaux, Fédération des cégeps